WALK ! | création 2019

50mn

WALK! c’est l’histoire d’une petite communauté d’individus qui se lancent dans une aventure collective, avec tout ce que cela comporte en terme de tâtonnements, de recherche d’équilibre, de jeux, de chutes, de failles, d’engagement, de compromis et de négociations nécessaires. WALK! parle de notre capacité à vivre avec l’autre et de comment on peut se saisir d’un sentiment commun pour le porter ensemble.

©Fabrice Guéno/Cie Lo

 

WALK! se danse aussi en extérieur (35mn).

 

 

 

Distribution

Chorégraphe : Rosine Nadjar | Danseurs : Stéphanie Gaillard, Marie Urvoy, Alexandre Blondel, Jonathan Sanchez/Maxime Herviou, Rosine Nadjar | Création lumière: Stéphanie Sourisseau | Conception musique: Nicolas Cottron | Crédits photos: Fabrice Guéno

Co-production: Théâtre Vasse-Nantes/Les Laboratoires Vivants

Aide à la création: Ville de Nantes, Conseil Régional des Pays de la Loire,  Spedidam

Résidences: C.C.N.N., le Sept Cent Quatre Vingt Trois/Nantes, la Fabrique Chantenay-Bellevue/Nantes, Réservoir Danse-Le Garage/Rennes, le Pont Supérieur Bretagne-Pays de la Loire, C.R.R./Nantes, Théâtre Horizinc/Bouvron, Théâtre Thalie/Montaigu, Maison des Confluences/Nantes

 

WALK! et plus encore

Ce projet est en germe et en expérimentation depuis fin 2017, avec une présentation de sa maquette lors du festival « Danses en Fabrique » en janvier 2018.

Une expérience de traversée de la pièce avec un groupe de 18 adultes amateurs à eu lieu à Nantes, et en Bretagne avec un groupe de 170 enfants, qui ont donné lieu à différentes représentations en intérieur et en extérieur.

Des ateliers ont également eu lieu à la Maison d’arrêt d’Angers (49) en avril et en mai 2019.

© Pierre Lagarde

 

 

 

 

 

                

 

           

 

 

 

  © Cie Lo

 

WALK ! existe ainsi par le travail avec l’équipe artistique et technique, et aussi par l’expérimentation en ateliers de ses matières avec un tout public.

Des ateliers de pratique destinés au tout public, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées, publics empêchés, sont proposés afin d’expérimenter les fondements de la pièce.

Dans ces moments d’expériences dansées partagées, la chorégraphe et les danseurs piochent, reprennent, collectent des matières corporelles, des signatures singulières, des instants d’émotion porteurs de sens et de poésie. Ces matières choisies sont ensuite ajoutées à la pièce et interprétées par les danseurs.

Dans cette démarche de cheminement, danseurs tout public, danseurs professionnels et chorégraphe voyagent et déplacent la pièce.